Les aides pour le maintien à domicile

Cet article est un résumé utile des aides pour améliorer son habitat et faciliter son maintien à domicile.


 

 

Aménager le logement d’une personne âgée en perte d’autonomie facilite son maintien à domicile. Des aides financières sont prévues à cet effet.

Les aides pour améliorer son habitat

Pour rester vivre chez soi confortablement et en sécurité malgré une perte d’autonomie, il est souvent utile de réaliser quelques aménagements dans son logement. Ces solutions matérielles favorisent le maintien à domicile des personnes âgées.

Dans un premier temps, il s’agit de mesures de bon sens qui ne sont pas forcément onéreuses. Retirer les petits meubles pour désencombrer les pièces permet de faciliter le passage. Enlever les tapis et régler l’éclairage diminuent les risques de chute. Placer les placards à la bonne hauteur aide à se saisir plus aisément des objets quotidiens, dans la cuisine notamment. Là, il est aussi conseillé d’installer un dispositif de sécurité coupant automatiquement le gaz ou une plaque à induction refroidissant rapidement. L’un ou l’autre sont de bons moyens de prévenir les dangers provenant de l’espace de cuisson.

Équipements coûteux

Dans les sanitaires où les sols sont souvent glissants, mieux vaut poser des tapis antidérapants. Un réhausseur sur la cuvette des WC permet de moins se baisser pour s’asseoir et offre davantage de confort à l’usage. Comme dans la salle de bains, il est utile de fixer au mur des barres de maintien aidant à se tenir et à rester debout. Certains de ces aménagements sont plus coûteux, notamment l’installation d’une douche de plain-pied (dite à l’italienne) ou d’une baignoire à porte. Idem dans la chambre s’il y a besoin d’un lit électrique.

Des aides financières existent pour l’adaptation du logement d’une personne âgée. Plusieurs organismes peuvent intervenir pour les délivrer ou apporter leur aide à la constitution des dossiers. Vous pouvez vous adresser notamment à l’ADIL, agence pour l’information sur le logement présente dans chaque département, au Pact-Arim, réseau associatif au service de l’habitat qui a des antennes partout en France. L’agence nationale de l’habitat (Anah) propose des subventions, sous conditions de ressources, qui atteignent jusqu’à 50 % du coût des travaux. Les retraités peuvent aussi bénéficier d’une aide de leur assurance retraite.

Enfin, un crédit d’impôt de 25 % est accordé pour l’acquisition d’équipements pour l’habitation principale, spécialement conçus pour les personnes âgées. Un plafond de 5 000 € (ou de 10 000 € pour un couple) s’applique sur une durée de 5 ans.

APEI-Actualités

Lien article originalhttp://www.lesnouvellesdesable.fr/2015/02/22/les-aides-pour-ameliorer-son-habitat/